Fermé en 2002 pour des raisons de sécurité, le site avait besoin d’importants travaux de restauration. Après une première campagne de réhabilitation, une nouvelle phase de rénovation et d’aménagement va débuter en septembre pour durer jusqu’à la fin de l’année 2021, sous la direction de Philippe Donjerkovic, architecte du patrimoine. Il s’agira notamment de travailler sur l’aménagement intérieur pour transformer le site en lieu culturel, afin d’accueillir le public lors d’expositions ou de petits spectacles. Le chantier de rénovation portera donc sur les réseaux électriques, la mise en place d’un cheminement en bois et la création d’un dispositif scénographique modulable, pour adapter la configuration de l’espace en fonction de l’événement prévu. Il s’agit notamment de planchers en bois au sol, utiles pour accueillir les musiciens et le public lors d’un concert, qui se relèvent à la verticale pour accrocher des œuvres en cas d’expositions temporaires. À l’extérieur, le jardin et l’entrée de la chapelle feront aussi l’objet de travaux de rénovation, ainsi que le parvis, qui doit aussi être réaménagé. Enfin, des blocs en pierre doivent également être disposés de part et d’autre de la route d’accès, pour éviter le stationnement sauvage autour de la chapelle, permettant ainsi une meilleure mise en valeur des lieux.

 Un peu d’histoire

Classée monument historique depuis 1965, la chapelle Notre-Dame de la mer, construite entre le XIe et le XIIe siècle, va donc écrire un nouveau chapitre de son existence. Dans le livre Fos-sur-Mer, Racines et réalités écrit par l’association les Amis du Vieux Fos, on apprend notamment que la chapelle : « est bâtie dans les environs immédiat d’un cimetière dont la première activité remonte au IVe siècle…. Les nombreux tombeaux découverts ont fait l’objet de recherches et de fouilles de la part des services spécialisés de l’État. » Beaucoup plus tard, dans les années 1980, le site abritera, jusqu’à sa fermeture en 2002, le musée Léon Arnaud, géré par les Amis du Vieux Fos. Le public a pu ainsi découvrir de nombreux vestiges grecs et romains issus du golfe de Fos et inventés, selon les termes consacrés, par les plongeurs de l’association. Il y avait, en particulier, des amphores de tous genres et des lampes à huile, ainsi qu’une collection numismatique de grande importance, avec près de 3 000 pièces de monnaie. Dès sa réouverture prochaine, après les travaux de rénovation, la chapelle Notre-Dame de la mer gardera donc sa vocation culturelle en accueillant une première exposition consacrée à l’artiste peintre Joseph Garibaldi.

 

Joseph Garibaldi à l’honneur

En 2022, une exposition des œuvres du peintre Joseph Garibaldi (1863-1941) sera organisée dans la chapelle Notre- Dame de la mer à l’occasion de la réouverture du site au public. Ce Marseillais est considéré comme l’un des grands peintres régionalistes provençaux. À partir de 1910, il habite saisonnièrement à Fos-sur-Mer (une rue porte d’ailleurs aujourd’hui son nom) et consacre une partie de son travail à peindre le village et ses alentours. Du château aux plages en passant par l’étang de l’Estomac, l’artiste réalise plus de 70 tableaux avec, en toile de fond, des paysages emblématiques fosséens nous replongeant dans le quotidien des habitants, des pêcheurs, des cultivateurs, des bergers et des manadiers faisant paître leur troupeau au pied de l’Hauture. L’association les Amis du vieux Fos est actuellement en train de préparer cette exposition avec la Ville. Elle poursuit actuellement ses travaux de recherche des peintures originales. Si vous avez des renseignements permettant d’aider l’association, n’hésitez pas à appeler Michel Leroy, son président au 04 42 05 04 72.