Une délégation belge vient passer trois jours à Fos-sur-Mer pour observer le fonctionnement de l'Institut écocitoyen pour la connaissance des pollutions et, plus particulièrement, l'expérience Voce (Volontaires citoyens pour l'observation de l'environnement). La délégation, venue de la province du Luxembourg en Belgique, a été reçue hier soir en mairie par toute l'équipe municipale.

Le maire, René Raimondi, a présenté la situation environnementale de Fos et l'impact des pollutions sur la santé des habitants. Question qui intéresse particulièrement nos amis belges : à la suite de la Cop 21, ils ont créé un parlement citoyen-climat, réunissant une quarantaine de personnes tirées au sort parmi la population, pour lancer des initiatives concrètes dans la lutte contre les gaz à effet de serre et pour parvenir à un territoire à énergie positive à l'horizon 2050.
Parmi ces initiatives figure la mise en place d'un institut environnemental, réunissant politiques, citoyens et scientifiques. Fos-sur-Mer est donc un exemple dont ils veulent s'inspirer.

Les échanges vont se poursuivre aujourd'hui et demain. Ce soir, rendez-vous à 18h à la Maison de la mer, pour dresser un état des lieux de toutes les enquêtes et études menées par l'observatoire citoyen de l'environnement.

Demain, la délégation visitera l'ensemble de la Zone industrialo-portuaire, en compagnie des associations locales et des chercheurs.