Le label avait été attribué à l'Étoile sportive fosséenne en juillet mais ne lui a été officiellement et symboliquement remis que le 27 février dernier : voilà le club récompensé par le premier des trois échelons de la formation, le label Espoir de la Fédération française de football (FFF), des mains de Philippe Di Marco, représentant la Ligue Méditerranée.

« Nous avons tenu à faire cette cérémonie au stade du Marais, parce que c'est le cœur de l'ES Fos, il y a tous les petits qui jouent et ça joue encore en ce moment sur les terrains, a expliqué le président, Pascal Goncalves, devant un auditoire nombreux. Ce label représente la reconnaissance d'un travail qui ne s'est pas fait tout seul ! Je remercie d'abord la Ville, parce que sans ses infrastructures, on ne peut pas avancer. Je remercie tous les éducateurs et dirigeants bénévoles et les parents qui nous accompagnent. Ne croyez pas que ce label est facile à obtenir, il faut être très structuré. Nous sommes maintenant classés Espoir mais nous visons plus haut : nous espérons être Excellence dans les années proches, voire Élite dans quelques années. L'objectif reste toujours de gravir les échelons. »

Le représentant de la FFF, Yohann Beunaiche, a précisé que la label s'attachait à quatre axes : la vitalité associative, la formation des jeunes mais aussi des éducateurs, dirigeants et arbitres, le programme éducatif fédéral, qui vise à former de bons citoyens, et enfin le volet sportif, avec une obligation de présenter des équipes chez les garçons mais aussi chez les filles, les Fosséens alignant désormais des équipes féminines. « Vous faites partie des 30 clubs de Provence à détenir ce label, valable trois ans : c'est une belle récompense pour vous. C'est par la formation qu'on garantit l'avenir d'un club et sa solidité. »

C'est ensuite un Premier adjoint et élu délégué au Sport très satisfait qui a pris la parole : « Sur la commune, nous avons cinq clubs labellisés pour la formation des jeunes, ça montre que le travail est bien fait par nos associations, s'est félicité Philippe Pomar. Chaque année, nous versons 13 000 euros à l'Office municipal des sports pour subventionner la formation des éducateurs et dirigeants de nos clubs. Abusez-en : s'il faut mettre 15 000, on mettra 15 000 ! Un petit mot enfin pour nos jeunes joueurs : quand on parle de l'ES Fos, il y a trois joueurs auxquels je pense. Le premier, c'était il y a 35 ans et seuls quelques anciens se souviennent de son nom, Thierry Chancel, que je connais très bien. Les deux autres, je les connais aussi très bien puisque je les ai eus comme élèves dans ma classe à l'école. Il y a André-Pierre Gignac, dont le nom doit vous dire quelque chose : avant-centre de l'équipe de France quand même ! Et puis Fabrice Bégeorgi, qui vient de revenir au club. Ces trois joueurs ont joué à l'OM ! À votre âge, ils portaient sur la poitrine l'écusson de l'ES Fos et ils ont joué à l'OM ! Si vous travaillez bien, je vous souhaite de les suivre. »

Et le maire, Jean Hetsch, de conclure : « Je remercie d'abord tous ces jeunes qui représentent Fos à l'extérieur, ainsi que le président et son équipe, pour faire "tourner la boutique", ce qui n'est pas toujours simple. Un mot aussi aux parents : être dans une association, ce n'est pas "poser" les enfants à une certaine heure et revenir les chercher après. Vous avez tous un rôle à jouer pour faire de cette association une famille et, qu'en plus d'y partager une passion, on y partage des valeurs. À travers ce label, c'est une valeur très forte qui est mise en avant: la jeunesse, qui est notre avenir. Alors soyez brillants pour Fos et merci à tous ! »