Ils seront dix sur scène ce soir au Théâtre de Fos, qui ont participé tout au long de l'année aux cours et répétitions animés par Thierry Paillard, comédien et metteur en scène de la compagnie professionnelle Le Rouge et le Vert. Molièrement féminin est le titre du spectacle que propose ce soir la troupe amateur - ce qui ne signifie par dénuée de talent ! Pourquoi cette thématique ? « Cette année, nous avions choisi de travailler sur Molière et deux des participants hommes de l'atelier ont dû nous quitter en cours de route, à cause de mutations professionnelles, si bien que nous nous sommes retrouvés avec un seul homme et neuf femmes, explique Thierry Paillard, metteur en scène du spectacle. Mais nous avons choisi de garder les scènes que nous avions travaillées en faisant interpréter les personnages masculins par des femmes : le bourgeois gentilhomme, l'avare et même Dom Juan sont des femmes ! C'est un peu déstabilisant, nos préjugés en sont malmenés : les codes sociétaux qu'on octroie traditionnellement aux hommes et aux femmes en ressortent chamboulés. » Ce décalage vient renforcer l'aspect subversif de l'œuvre de Molière : « Il dénonçait avec humour une certaine morale, il portait une critique sociétale et son impact est en quelque sorte dédoublé quand on place ses répliques dans la bouche de femmes. Cela apporte un regard un peu féministe. »

Un ensemble cohérent

« Ce spectacle vient concrétiser le travail de toute l'année, reprend Thierry Paillard. Il a été construit de façon évolutive tout du long, en fonction des déclics qui se sont opérés chez les participants, de ce qui s'est révélé en eux. Il ne s'agit pas d'un collage de saynètes sans aucun sens, ce que nous voulions à tout prix éviter. Au contraire, nous avons travaillé pour trouver une continuité entre les scènes, afin de créer un ensemble cohérent et une émulation collective. Contrairement à ce que l'on croit, c'est difficile de jouer de grands auteurs comme Molière : il faut une énergie folle, bien projeter le texte, comprendre la scène et les rapports entre les personnages... Mais nous nous sommes lancés dans cette aventure parce que l'atelier possède un noyau de participants qui travaillent et progressent ensemble depuis des années. » N'hésitez pas à venir juger vous-même de la qualité du spectacle ce soir.