Une page se tourne pour l'atelier Manga du collège André-Malraux, animé par le professeur d'arts plastiques Julien Étienne : mis en place il y a quatre ans, le projet a vu l'édition de quatre tomes de la même histoire, Darkschool, mais les élèves de troisièmes qui participaient à l'élaboration de la série quittent le collège. Il va donc falloir en quelques sortes repartir presque de zéro et Julien Étienne a décidé désormais de ne pas produire de suite mais des ouvrages indépendants : « Réaliser plusieurs tomes d'une même histoire est trop lourd », explique-t-il.

En attendant, le tome 4 de Darkschool était bien disponible hier soir, dans le hall du collège, et les jeunes artistes présents pour dédicacer leur exemplaire aux acheteurs. En parallèle, une exposition retraçait la carrière de mangakas (auteurs de mangas) célèbres, ainsi que l'élaboration de la bande-dessinée réalisée par la 402 pour le Concours national de la Résistance et de la Déportation.

Après la visite en octobre 2017 du Camp des Mille, les élèves de cette classe, bouleversés, ont en effet décidé de se pencher davantage sur l'engagement des résistants durant la Seconde Guerre mondiale, se sont longuement documentés, sous la houlette de leur professeure d'histoire, Sophie David, et ont présenté leur candidature au concours. Leur travail prendra la forme d'une bande-dessinée, réalisée avec l'aide de Julien Étienne, mettant en scène les histoires qu'ils ont imaginées, à la suite de leurs recherches, pour illustrer le thème de la Résistance. Deux artistes et illustrateurs sont venus au collège afin de conseiller les élèves. Ces derniers se sont répartis les rôles : scénaristes, infographistes, dessinateurs... Résultat : la classe a été récompensée du 2e prix départemental du concours ! Félicitations à la 402 et à ses professeurs.