Courir, pédaler, pagayer : 15 ans déjà que Fos canoë-kayak organise ce triathlon original, où le kayak remplace la natation. Un concept qui plaît : C'est, chaque année, plus de 150 à 200 participants.

 

Une grosse organisation

Le Kayathlon nécessite une énorme organisation, et l'investissement de nombreux bénévoles. Il faut pouvoir gérer la distribution et la récupération des embarcations, Un staff technique, pour se charger des inscriptions et de la remise des dossards, un autre qui s'occupe du ravitaillement des concurrents, et puis celui de la cafétéria, qui fait sandwichs, frites, barbecue... Les bénévoles jouent aussi le rôle de "signaleurs", postés à différents endroits sur les parcours, qui veillent à la sécurité et effectuent les pointages des concurrents, comme ceux qui sont à bord des quatre bateaux chargés de la sécurité sur l'étang de l'Estomac.

La réussite de cette manifestation tient aussi au cadre exceptionnel dans lequel elle se déroule : sur et autour de l'étang de l'Estomac, un site enchanteur digne de ce que les Fosséens nomment leur « écrin de vie ». 

 

Un rayonnement interrégional

Preuve du succès du Kayathlon de Fos-sur-Mer, des équipes viennent chaque année de partout pour y participer. chauqe année, on vient de Marseille, de L'Isle-sur-la-Sorgue, de Nîmes, de Pertuis, d'Ardèche... Ce rayonnement interrégional illustre combien le Kayathlon a su s'imposer comme un rendez-vous incontournable, fête du sport et de l'amitié.

 

Comment s'inscrire ?