L’une est blonde aux cheveux courts, l’autre arbore une longue chevelure brune : « Nous essayons au maximum de nous différencier, parce que nous sommes jumelles », expliquent Caroline et Jessica Jeandon. La passion pour la musique de ces deux Fosséennes remonte à très loin : « Nous chantions déjà à 3 ans et nous ne voulions faire que ça ! », précise la brune Jessica. Cette trajectoire précoce les conduit à composer leurs propres chansons vers l’âge de 10 ans, avec leur grande sœur Gaëlle – qui deviendra ensuite la créatrice de leur label, en même temps que leur tourneuse et leur manager. Première scène : à 12 ans ! « À l’époque, on a fait la Fête de la musique à Fos », se souvient Caroline. Quelques années plus tard, le groupe Isaya sort son premier album, en 2012. Mais pourquoi Isaya ? « Isaiah était le prénom de l’ami de Charles Ingalls dans la série télé La petite maison dans la prairie et Caroline en était amoureuse, la dénonce Jessica. Elle l’est d’ailleurs toujours aujourd’hui ! (Rires) Ensuite, nous avons appris que son prénom venait du prophète Isaïe, mort scié en deux dans le sens de la longueur. Donc ce nom nous correspond bien, parce qu’en tant que jumelles, nos deux moitiés forment un seul être, Isaya. » Après avoir chanté dans les rues d’Aix-en-Provence durant 10 ans, les jeunes femmes sont professionnelles depuis 5 ou 6 ans – en tant qu’intermittentes du spectacle. Parmi leurs influences musicales, le folk et le blues américains, la soul et des artistes comme Otis Redding ou Janis Joplin. Leur choix de chanter en anglais vient de là. Toutes deux guitaristes, elles qualifient leur musique de «folk chamanique ». Ce côté un brin mystique, s’appuyant sur des rythmes marqués par des tambours, provient de la passion que nourrit depuis toute petite Caroline pour les Indiens d’Amérique. Le maquillage qu’elles arborent sur scène aussi, ce trait de « peinture de guerre » qui encadre leurs regards bleu azur : «Nous sommes différentes sur scène et dans la vie réelle ; le maquillage nous permet de nous libérer, explique la blonde. Nous sommes cachées derrière un bandeau avec les yeux ouverts... » Dans leur carrière, les jumelles ont eu l’occasion de se produire devant plus de 10 000 personnes, par exemple en 1re partie du groupe Toto dans plusieurs Zénith de France, ou encore avec Matthieu Chedid (M) au Dôme de Marseille et à Nice. « Dans ce métier, ce sont les montagnes russes, expliquent-elles. On ne sait jamais ce qui va se passer. Mais on se donne toujours à fond, que ce soit devant 10 000 spectateurs ou dans un bar paumé devant 10 personnes. » Il y a quelques mois, Isaya a sorti son 2e opus, qui introduit l’électro dans leur musique : « C’est grâce à Simon Henner, qui a réalisé l’album, précise Jessica. Son talent nous a apporté ce son plus contemporain. » Titre : Go with yourself. « Ça résume notre persévérance et notre force, d’y croire et de réaliser ses rêves. » Sur scène, les deux jeunes femmes sont rejointes par Matthieu Pernaud aux synthétiseurs. Ne ratez pas leur concert gratuit à Fos le 13 août, en 1re partie de Sinsémilia : « C’est un retour aux sources, une première boucle bouclée et un grand plaisir ! », se réjouit d’avance Caroline. Rendez-vous pris.

Dimanche 13 août à 21h, place du Marché neuf, gratuit.