Le projet « Solidarité postale » démarre en décembre dernier, à l’approche de Noël, lancé par le Centre social fosséen et le service aux Aînés. L’idée est d’inviter une dizaine d’enfants de 6 à 10 ans de la Maison de quartier du Mazet à écrire à des seniors isolés : « Ce qui compte, c'est dire à ces seniors que quelqu'un pense à eux », explique Émeline Sansone, référente de l’opération au sein du service aux Aînés. L’initiative dépasse toutes les espérances : aussi bien les enfants que les seniors sont ravis de cette correspondance, si bien qu’elle se poursuit encore aujourd’hui.

Premier contact visuel

Grande première mercredi dernier à la Maison de quartier du Mazet : les correspondants ne s'étaient sauf exception jamais encore vus, mais les enfants peuvent cette fois visionner un message envoyé par chacun des seniors en vidéo. Gabrielle y résume ainsi ce qu'elle retire de ces échanges : « Ils mettent du bonheur dans nos vies ». Quant à Albert et Monique, malentendants, leur message est en langue des signes, promptement traduite par l'animatrice du service aux Aînés. Surtout, chaque senior a préparé un cadeau pour son ou sa petit(e) protégé(e) : sac à main, crayons de couleur, friandises, poupée, livres, et même un mini-ventilateur ! Les enfants sont ravis. « C'est un beau projet, se réjouit Christine Carton, élue au Relations intergénérationnelles. J'espère que ça continuera. Et je me languis du jour magique des retrouvailles. Toutes les émotions vont ressortir ! » Cette rencontre entre seniors et enfants, par exemple autour d'un goûter, sera organisée dès que possible, lorsque les consignes sanitaires le permettront.