Photos d'archives

Le rendez-vous est immuable depuis 14 années déjà : la fête médiévale organisée par l’association Racino e Aveni, en collaboration avec l’Office de tourisme de la Ville, revient tous les deux ans en septembre. Sous le titre de Sur les traces des Seigneurs de Fos, cette manifestation vous invite à un saisissant voyage dans le temps : le centre ancien et le château de l’Hauture revivent, l’espace d’une journée, l’âge d’or fosséen de l’époque médiévale. Places, rues et esplanades sont envahies de gueux et manants, soldatesque, troubadours et ménestrels, gentes dames et preux chevaliers.

Le campement du Seigneur de Fos

Pour sa 7e édition, la fête médiévale propose comme à l’accoutumée un menu de choix. Les réjouissances débutent vers 9h45, avec un défilé qui va réunir une centaine de personnes costumées à travers les rues du centre ancien. Vous aurez ensuite le loisir de visiter le Campement du Seigneur de Fos et ses différents stands, dans une ambiance moyenâgeuse créée par musiciens et jongleurs. Quatre troupes médiévales ont répondu présentes au rendez-vous : Le Prince des Dombes et La Mesnie de Fos, deux associations fosséennes, ainsi que l’Académie de combat médiéval européen (Acme) de Cabriès, et Les Bannerets, venus de La Ciotat. Plusieurs tentes, échoppes et ateliers présenteront les arts de la table au Moyen-Âge, l’héraldique (blasons et armoiries), les enluminures, la frappe de monnaie, les vêtements de l’époque, les armes – les visiteurs pourront s’essayer à leur maniement) et tout l’équipement (la vesture) d’un chevalier. S’y ajoutent le stand du forgeron, en démonstration toute la journée pour illustrer la façon dont s’exerçait ce métier au Moyen-Âge, celui d’une conteuse, Mary Morgan, celui des jeux d’Oc en bois, sans oublier le marché des artisans commerçants (sucreries, voyance, instruments de musique en bois, création de bijoux, calligraphie et fromager).

Repas, combats, mariage et adoubement

Après le banquet du midi, élaboré par la Cuisine centrale de la Ville d’après des recettes moyenâgeuses, l’après-midi déroulera un programme riche en saynètes mêlant comédie et combats chorégraphiés, ainsi que la reconstitution d’un mariage médiéval - celui de Rossolin III de Fos et d'Isoarde de Porcelet, à 11h30 puis 14h - et de l’adoubement d’un chevalier. Les enfants pourront eux aussi être adoubés ! Pour mener à bien l’organisation d’une manifestation de cette importance, près de 70 bénévoles de Racino e Aveni (sur 112 adhérents en tout) seront sur le pont, par exemple pour préparer le décor du banquet avec des ballots de paille ou pour faire office de serveurs et soubrettes, aussi bien pour le repas qu’à la Taverne du chevalier Louis – hommage au regretté Loulou Barnès, ancien président de Racino et créateur de la Médiévale. Jean-Marc Vigan, son successeur, peut être fier de ses troupes ! Et la fête médiévale 2019 s’annonce une nouvelle fois comme un grand succès populaire.

Pour réserver votre repas : Reprendrez-vous un peu d'arboulastre ?