Le trajet entier dura à peu près un jour et demi dont deux bonnes heures à patienter à la frontière péruvienne afin de vérifier les papiers des nombreux touristes qui avaient également choisi ce mode de locomotion.

Pendant le voyage j'eus l'occasion de voir le lac Titicaca, puisque le car y passait non loin et si ce n'était les fréquentes averses qui tombaient ç'aurait été un endroit près duquel j'aurais adoré rouler. Mais ces fâcheuses averses n'étaient pas là par hasard, toute cette partie de l'Amérique du Sud entrait en effet dans sa saison des pluies et celles-ci étaient particulièrement virulentes dans les montagnes, soit les endroits les plus intéressants à voir.

J'arrivais d'ailleurs tard le soir à Cuzco sous une pluie battante, sans wifi et sans endroit où dormir. Heureusement les environs de la gare routière étaient assez fournis en hôtel et je finis par en trouver un d'ouvert. Le lendemain les choses se passèrent avec un peu plus de préparations. J'avais quelques jours d'avance sur ma famille donc je décidai d'explorer un peu la ville pour bien les guider ensuite. Cuzco est une ville chargée d'histoire (comme tout le pays en général) et quasiment chaque rue à quelque chose à raconter. Mes endroits préférés furent la grande place de la ville, sans doute la plus belle que j'avais vu en Amérique du Sud, et le marché central. Ce dernier était ouvert tous les jours et proposait une foule de choses différentes, des souvenirs, des vêtements, de la nourriture. Les repas étaient d'ailleurs bons et pas chers et je vins donc régulièrement manger ici.

 

Ma visite de la ville à peu près terminée, j'attendais maintenant ma famille pour passer aux choses sérieuses dont notamment le Machu Picchu ! 

Lorsque ma mère, mon frère et ma sœur arrivèrent nous passâmes donc quelques jours à Cuzco et ses alentours puis nous réservâmes des expéditions afin d'aller dans des endroits difficiles d'accès par nous-même. J'avais apparemment bien préparé ma leçon car ils furent ravis des visites de la ville (même si celle-ci se suffit à elle-même pour être tout à fait honnête) et ce fut l'occasion de goûter encore à d'autres plats, notamment une certaine spécialité locale, le cochon d'inde. Une chose cependant, le choc culturel devait être moins fort qu'au Laos ou bien ma famille commençait à s'habituer à ces destinations exotiques car je ne les sentais pas chamboulés par toutes les différences que l'on peut trouver au Pérou !

 

Parmi les nombreuses activités que nous avions choisies, deux sortaient clairement du lot. La première était la montagne des sept couleurs. On y accédait suite à un treck assez hardu à plus de 5000m de hauteur mais le résultat était là. Les couleurs présentes sur la montagne semblaient irréelles et la vue tout autour véritablement grandiose.

La deuxième expédition, et pas la moindre, fut donc la visite d'une des sept nouvelles merveilles du monde, le Machu Picchu ! Et là, je peux affirmer que l'endroit y a mérité sa place dans ces merveilles. C'est un lieu figé hors du temps qui révèle tout le savoir-faire et la science des incas et pour quiconque est féru d'Histoire un passage indispensable. 

 

Comme toutes les bonnes choses ont un fin il fut temps pour ma famille de rentrer en France. En revanche cette fois ils n'allaient pas y aller seul car cela faisait plusieurs jours que je réfléchissais à mettre un terme à mon voyage.

Initialement je voulais continuer au moins jusqu'en Colombie avant de rentrer mais l'extrême pénibilité de la Colombie et la saison des pluies au Pérou me convainquirent d'arrêter là. Tout en gardant la surprise, je pris donc un avion le lendemain de leur départ direction Marseille.

À finir : Ep 33 : Celui qui rentre à la maison en France.