Pays

VIETNAM

Capitale

Hanoi

Nombre d’hab

95,5 millions

Monnaie

Dong

Langue

Vietnamien

Monument principal

Baie de Ha Long

Gastronomie

Cha Ca

Sport National

Football

 

Lors de mon séjour à Louang Prabang j'en avais profité pour entreprendre les démarches d'obtention du visa pour la Chine, ce pays devant être la prochaine étape après le Vietnam. Il s'avéra toutefois que la procédure était aussi, voire plus encore, fastidieuse que celle que j'avais suivie pour la Russie. Je décidais donc finalement de laisser tomber ce pays mais, la tête trop occupée par la question chinoise, j'en oubliais de me préoccuper d'une autre étape importante, le Vietnam lui-même.


Alors que je me rapprochais de la frontière, je jetais un dernier coup d'œil aux documents nécessaires pour la franchir et je me rendis compte d'une chose fort déplaisante. Contrairement aux autres pays d'Asie du Sud-Est jusqu'ici qui accordaient automatiquement un visa de 30 jours, il fallait effectuer une démarche au préalable pour bénéficier de la même durée au Vietnam. N'ayant bien entendu pas fait cela, je n'allais disposer que de quinze jours, limitant drastiquement mes plans pour la visite de ce pays. Qu'à cela ne tienne, je modifiais ces derniers en vitesse afin de tirer le meilleur de ce séjour limité !

J'arrivais très vite à Dien Bien Phu, théâtre d'une bataille entre la France et les vietnamiens qui marquera la fin de la guerre d'Indochine. La ville est idéale si l'on veut se renseigner sur cette période de l'histoire mais malheureusement je devais me presser et je ne pus que faire la visite du cimetière où reposent des héros de guerre. Je me remettais donc en route, cette fois sans arrêt, jusqu'à la capitale du pays, Hanoï.
Les paysages du Nord du Vietnam étaient réellement à couper le souffle et je commençais à regretter amèrement de ne pas pouvoir rester plus longtemps. Comme souvent dans les pays asiatiques la tranquillité était de mise et à part quelques scooters "audacieux", les journées à vélo étaient plutôt paisibles.


Les habitants que je croisais étaient en majorité très serviables et ils m'aidèrent ainsi quelques fois lorsque je faisais du stop afin de ne pas perdre trop de temps dans les grandes montées.

[On est dans Pékin Express là non ? tu es arrivé en quel position au drapeau ?]

Enfin arrivé à Hanoï j'organisais alors le reste de mon séjour. Au moins 2 jours devraient forcément être consacrés à la baie de Cat Ba, un peu moins célèbre que la fameuse baie d'Ha Long mais bien moins touristique et le reste me serviraient à visiter la ville et préparer mon départ pour le prochain pays. De la même manière que d'autres grosses villes asiatiques, la circulation et la pollution sont omniprésentes ici. Ha Noï déborde d'activité et il peut être dur de se frayer un passage au milieu de tous les différents véhicules. Heureusement le centre-ville disposait lui d'un charme et d'une atmosphère plutôt uniques pour une ville de cette envergure et c'est avec grand plaisir que je déambulais au milieu des parcs et marchés. J'eus également l'occasion de me familiariser avec la cuisine locale qui, bien qu'assez bonne, n'était pas ma favorite à cause de la trop grande présence de soupes en général. À noter que même si certains plats n'étaient pas aussi étranges qu'au Cambodge ou au Laos, certains le restaient suffisamment assez pour quelqu'un de culture occidentale.

 

La baie de Cat Ba quant à elle tenait effectivement la dragée haute à celle d'Ha Long. À bord d'un bateau, nous voguions à travers d'immenses pains de sucre, croisant des villages flottants et des pêcheurs. J'avais eu la chance de disposer d'un temps magnifique qui rendait justice à ce lieu enchanteur et les différentes activités au long de la journée en profitaient également. Que ce soit le tour en kayak à l'intérieur de criques ou bien encore la visite d'une île habitée par des singes ce fut réellement une journée inoubliable !

Il était maintenant l'heure de partir du pays et j'avais donc décidé de remplacer la Chine non par un mais bien deux pays. Ceux-ci allaient être les Philippines en premier lieu puis Taïwan dans un second temps. Deux pays insulaires qu'il allait me falloir joindre par avion. Une fois toutes mes affaires prêtes pour décoller, je me promettais intérieurement de revenir au Vietnam une prochaine fois pour visiter ce pays comme il se doit !

À venir : Ep. 21 : Celui qui dort en cellule aux Philippines.