Pays

INDE

Capitale

New Delhi

Nombre d’hab

1,37 Milliards

Monnaie

Roupie Indienne

Langue

Anglais + 22 langues officielles

Monument principal

Taj Mahal

Gastronomie

Aloo Gobi

Sport National

Cricket

 

Le passage à Agra était une étape immanquable pour moi. La ville abritait en effet un monument mythique que j'avais mis dans ma liste des choses à voir absolument : le Taj mahal.

Et ce tombeau était bien à la hauteur de mes espérances. Malgré la foule massive de touristes présente sur les lieux pour admirer cette nouvelle merveille du monde, cela ne lui retirait en rien sa majesté.

En dehors du Taj Mahal, la ville ressemblait malheureusement à de nombreux lieux comme on peut en trouver à peu près partout dans le Nord de l'Inde, c'est-à-dire sale, bruyante et à l'aménagement chaotique. Je ne m'attardais donc pas ici et le lendemain de ma visite je reprenais déjà la route en direction du sud. Environ 2000 km m'attendaient avant l'étape finale que je m'étais fixé.

C'est vraiment lors de ce trajet que mon coup de cœur pour ce pays s'est révélé. Jamais auparavant le sentiment d'aventure n'avait été aussi fort. Entre les villes, les expériences loufoques et uniques s'enchaînaient comme par exemple ces nuits passées dans un commissariat ou bien encore dans un poste de péage sur une autoroute. L'occasion aussi d'observer des rites funéraires bien étranges sur le bord de la route (sans m'arrêter toutefois, ne sachant pas vraiment l'attitude à adopter).

C'est aussi en Inde que j'ai eu le déplaisir d'avoir ma première crevaison en m'enfonçant dans des broussailles pour camper tranquillement. Je me ferai finalement aider le lendemain par trois jeunes frères apparemment très heureux de cette rencontre improbable.

Tout se passait donc pour le mieux jusqu'à ce que mon vélo souffre d'une avarie environ 500 km avant Mumbai, me forçant à prendre un bus à Ahmedabad car je ne pouvais plus du tout rouler et les réparateurs de vélos ne semblaient pas être très nombreux dans les villages que je traversais.

Alors que dans d'autres pays j'aurais juste pu attendre le bus patiemment, ici les employés et leur chef d'équipe bavardaient volontiers avec moi et je me suis même retrouvé à leur rendre service en leur achetant de l'alcool. Il faut savoir que dans la région où se trouve Ahmedabad, le Gujarat, il est interdit aux locaux d'en acheter. Un des seuls moyens pour eux est donc de compter sur des étrangers. J'ai bien sûr eu droit à un repas gratuit en échange ce qui rentrait parfaitement en adéquation avec ma devise préférée lors de ce voyage : « quand c'est gratuit on prend ».

[Attention au contexte quand même].

L'arrivée à Mumbai marquait réellement une différence nette entre l'Inde du Nord et celle du Sud. La ville était très occidentalisée et bien plus propre que ce que l'on pouvait voir à New Delhi par exemple. Un européen commençant sa visite par le sud de l'Inde souffrirait bien moins du choc culturel à mon sens.

Les traces de la colonisation britannique sont présentes à de nombreux endroits de la ville et ce mélange entre architecture indienne et anglaise était du plus bel effet.

Outre ma visite de cette métropole, j'ai également pu renouer avec une de mes autres passions, le jeu vidéo. Il se trouve qu'un tournoi majeur d'esport était organisé à Mumbai lors de mon séjour ici et par un concours de circonstances je fus mis au courant par des joueurs indiens. J'ai donc tenté ma chance dans l'une des compétitions organisées lors de cet événement avec une certaine réussite. L'expérience fut la bienvenue pour moi car en plus de retrouver la compétition j'ai pu faire la rencontre de nombreux joueurs à qui je parle encore aujourd'hui !

[Quel jeu ? on te défie quand tu veux ! Attention, on est un peu mauvais joueurs donc ...]

J'achevais ensuite mon séjour à Mumbai en y passant Noël tout en préparant la suite de mon voyage en Inde jusqu'à mon étape finale, Goa.

Le but allait être de longer la côte Ouest (et donc retrouver la mer!) afin d'y arriver avant le 1er Janvier et bien que les paysages allaient valoir le coup d’œil, ce ne serait définitivement pas de tout repos.

 

À venir : Ep. 17 : Inde - J3, Celui qui fête la nouvelle année à Goa en Inde.