Le 25 janvier 2019, la ville de Fos-sur-Mer passait une convention avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), s’engageant ainsi dans un programme de préservation de la biodiversité et de découverte de la nature de proximité. Concrètement, cet engagement s’est traduit par la création de trois refuges LPO. Ces espaces préservent et développent la biodiversité, en offrant des aménagements développant le potentiel d’accueil de la faune et la flore sauvage. Les trois refuges créés se trouvent au parc André-Campra, au parc de la Jonquière et à l’Arboretum du Mazet.

Au total, ce sont 3,5 hectares qui sont ainsi classés « Refuge LPO », et en respectent la charte, dont les principes essentiels sont : Créer des conditions propices à l’installation de la faune et de la flore sauvages ; Renoncer aux produits chimiques ; Réduire l’impact sur l’environnement ; Faire du refuge LPO un espace sans chasse pour la biodiversité. Dans le cadre de cette convention, la LPO réalise des diagnostics patrimoniaux, qui permettront à terme de proposer un plan de gestion intégrant un plan de valorisation faunistique et floristique. Ces inventaires se font généralement sur une matinée. Les oiseaux sont inventoriés au lever du soleil, car c’est le moment où leurs chants sont les plus audibles.

Les reptiles le sont une fois que les rayons du soleil commencent à réchauffer l’atmosphère. Quant aux insectes, ils sont inventoriés en parcourant à pied l’ensemble des sites. Chaque individu observé a été soit identifié à vue soit capturé à l’aide d’un filet à papillons puis relâché une fois l’espèce identifiée. À partir de l’analyse de ces résultats, la LPO fournit des orientations et des conseils sur les aménagements à faire, pour encourager l’installation de nouvelles espèces ou le développement et la protection de celles déjà sur site. 

 

Un refuge LPO dans votre jardin

Que vous ayez un jardin ou un balcon, vous aussi à titre privé, vous pouvez créer un refuge LPO chez vous, et vous associer ainsi à l’action de la Ville. Vous intégrerez ainsi le réseau des 26 000 refuges LPO de France, qui représente plus de 40 000 hectares. Et vous offrirez ainsi sur la commune de Fos-sur-Mer, des espaces protégés pour que la biodiversité puisse se développer.

Pour en savoir plus : https://refuges.lpo.fr/