Construction de la nouvelle école marie Mauron

Démarrée en juillet 2020, la construction de la nouvelle école maternelle Marie-Mauron se poursuit. Située à côté de l'école élémentaire Jean-Giono et non plus en face, au chemin de la Croix, le bâtiment comprendra quatre classes sur une surface de 1000 m² et un extérieur de 900 m². Coût total du projet : 3,332 millions d’euros TTC.  À cet établissement viendra se greffer un parking au sud. En lieu et place de l’actuelle école Marie-Mauron, les implantations d’un autre parking et d’un second foyer des seniors (voir page 20), qui comprendra un restaurant pour nos aînés, sont prévus.

Agrandissement des arènes

En mai prochain, les travaux d’agrandissement des arènes devraient se terminer. Depuis le mois de septembre, date de lancement du chantier, une nouvelle tribune couverte de 231 places a été créée dans la partie nord-est. Côté sud, les gradins existants métalliques ont été remplacés par une tribune de 400 places, en béton, conforme aux normes actuelles. L’éclairage a également été modifié. Dès la fin de l’opération, le public pourra également découvrir un cheminement piéton et une toute nouvelle aire de pique-nique de 200 places. Au final, 1.6 million d’euros TTC ont été investis pour le réaménagement des arènes.

Rénovation de la capitainerie

Depuis le 12 octobre dernier, le personnel de la capitainerie vous accueille dans des bungalows situés sur l'aire de carénage du port de plaisance. Un déménagement provisoire qui permet aux travaux de réhabilitation de bien avancer. Ce chantier important vise à rénover, du sol au plafond, l'ensemble du bâtiment, de l'accueil à la vigie en passant par les bureaux ou le réfectoire.
La modernisation des réseaux électriques, le changement des menuiseries extérieures, la réfection des sanitaires et de l’étanchéité, le réaménagement des espaces ou encore le ravalement des façades sont au programme jusqu’à la fin du mois de mars, date prévisionnelle de fin de l’opération. Coût total de l’investissement : 500 000 euros TTC. Pour rappel, 840 bateaux sont amarrés au port de plaisance Claude Rossi.

De nouveaux Logements

Dans le Centre ancien, le chantier de réhabilitation, traverse de l’Espérance, d’un logement social de type 3 d’une surface de 62 m², est arrivé à son terme. Un peu plus loin, toujours au pied de l’Hauture, rue Massenet, la transformation d’un ancien local commercial en logement social de type T3, de 70 m², est également terminée. Dans les deux cas, il s’agissait de réaménager l’intérieur, ravaler les façades, sans oublier de moderniser les réseaux électriques ou encore améliorer l’isolation. Le 1er février, Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer visitait ces différents chantiers. Accompagné de Pascale Brémond, conseillère municipale déléguée au Logement et de Philippe Pomar, premier adjoint au maire, il se félicitait de pouvoir apporter une réponse aux familles en recherche d'une solution locative accessible. Ce jour-là, la délégation s’est également rendue sur l’avenue Jean-Jaurès, dans la Villa Beau-Rivage, en face du Monument aux morts. Sur place, les travaux se terminent, rendant au site une prestance architecturale qui permet de rehausser le patrimoine historique de la commune, sur l’avenue la plus fréquentée de la ville. Le bâtiment d’une surface de 330 m² a été entièrement rénové et accueillera 6 logements sociaux, 1 T1 de 29 m², 2 T2 de 40 et 53 m², 3 T3 de 60, 63 et 65 m².

Zone de Lavalduc

La Société publique locale Sens Urbain, concessionnaire d’aménagement mandaté par la Métropole jusqu’en 2026, finalise la commercialisation des terrains auprès d’entreprises. Le terrassement y est achevé, et des travaux de voirie commencent en ce début d’année 2021 avec l’objectif d’accueillir de nouvelles entreprises dans les meilleures conditions possibles. Preuve du dynamisme retrouvé du Parc d’activités et de la volonté des entreprises de s’implanter à Fos-sur-Mer, six nouveaux bâtiments sont sortis de terre et de nombreux autres sont en projet. En 2019, la Zac comptait 106 entreprises. D’ici 2026, on pourrait en compter jusqu’à 150, preuve selon Jean Hetsch, maire de Fos-sur-Mer : « d’une confiance formidable dans notre territoire, dans le parc de Lavalduc et une bonne nouvelle pour l’emploi. »

Station d’épuration

Au fil des jours, en longeant la RN 568, les Fosséens peuvent suivre l’avancée des travaux de la future station d’épuration. Ce vaste chantier de près de 16.678 millions d’euros, dont 1.5 million financé par la Ville va se poursuivre pendant plus d’un an, avec une mise en eau prévue en avril 2022 et une mise en service trois mois plus tard, en juillet, avant démolition de la structure actuelle. Fos-sur-Mer sera alors dotée d’un équipement moderne, entièrement confiné, avec une très haute qualité des eaux traitées, sans nuisances sonores, ni olfactives, et avec un bilan environnemental exemplaire. Le bâtiment sera également autonome en énergie grâce à ses panneaux photovoltaïques et il affichera un bilan carbone exceptionnel.

Des travaux à venir !

Courant avril, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les travaux de mise en conformité du stade de l’allée des Pins vont commencer, pour permettre à la structure d’être homologuée pour accueillir les rencontres de football de l’ES Fos. Ils devraient durer jusqu’à la fin du mois d’août ou début du mois de septembre. Cette mise aux normes passe par l’agrandissement du terrain et le réaménagement des locaux sous les tribunes. Le projet, d’un montant total de 960 000 euros, prévoit également la création d’un local anti-dopage et des équipements sanitaires pour le public. Enfin la construction,  juste à côté du terrain d’un « club house » de 200 m² est aussi au programme.

Toujours dans le domaine sportif, un nouvel équipement va voir le jour, entre le Centre nautique municipal et les Tennis couverts : 18 agrès sportifs seront installés. Les travaux préparatoires ont commencé fin février et l’aménagement de cette nouvelle aire de fitness et streetworkout sera terminé fin mai. Pour rappel, sur l’ensemble de la commune, cinq sites accueillent déjà des agrès : au rocher de Mègle, dans le quartier du Pont du Roy, au parc Campra, près de l’Hôtel de ville ou encore à proximité du centre aéré.Le dernier-né, entre la piscine et les terrains de tennis, sera le plus grand.(photo archives)

Dans un autre registre, la Ville poursuit la démarche engagée depuis 2017 pour l’enfouissement des réseaux électriques et de communication et de requalification de la voirie. On parle ici des câbles électriques, de l’éclairage public ou encore des réseaux de télécommunication. Les chantiers dans le quartier du Pont du Roy sont en train de se terminer. Cet été, la seconde phase des travaux, commencée en 2020 s’achèvera dans le quartier du Marais, rue François Sanchez, puis plus tard, sans nommer toutes les voies, chemin de Rieu, chemin de Phion ou encore chemin de Blanc, etc…. A l’aube de 2024, il ne devrait plus y avoir de réseaux aériens à Fos-sur-Mer.