Né en septembre 1992, l’Atelier fosséen de création vidéo (AFCV) existe depuis 27 ans ! L’association emmenée par son fondateur et président, Jean-Marie Lepage, ancien réalisateur vidéo pour l’Éducation nationale, compte aujourd’hui 35 adhérents.

« Nous apprenons aux gens à filmer, cadrer et monter des films », explique-t-il. Pour cela, rendez-vous à la Maison pour tous du Jas de Gouin, les samedis après-midis et jeudis soirs. Mais l’activité de l’AFCV ne se contente pas de théorie et passe régulièrement aux travaux pratiques : « Nous réalisons beaucoup de reportages sur les manifestations fosséennes et offrons ensuite le film à leurs organisateurs, détaille le président. Et nous pouvons aussi faire un film à la demande d’une association, pour un projet précis. Nous travaillons beaucoup par exemple avec l’Association fosséenne de comédie musicale, dont nous assurons aussi les lumières et le son. »

Jean-Marie Lepage livre un autre exemple d’œuvre de l’AFCV, un documentaire conçu dans le cadre des Journées du patrimoine, « sur le seigneur Roncelin de Fos, qui était le maître templier du sud-est de la France. Pour cela, j’ai refait le trajet qu’il avait accompli ; je suis allé voir les châteaux cathares et jusqu’à Bari, en Italie, d’où il partait pour la Palestine. » De cette expérience est née une passion pour le Moyen-Âge : « Du coup, nous avons organisé le mariage d’Isoarde des Porcelet avec Rossolin III de Fos, lors de la dernière fête médiévale. C’était pour montrer comment le blason de la ville est passé du lion des Fos au cochon sauvage des Porcelet. Il y avait des comédiens jouant l’archevêque, le curé, les mariés… Ils sont arrivés à l’église de l’Hauture sur deux chevaux prêtés par l’un de nos adhérents. Il y avait un monde fou ! Nous avions prévu de redescendre de l’église à 14h30 : nous en sommes repartis à 20h30 ! » Les films sur Roncelin comme sur le mariage sont visibles sur Youtube.

 

RENSEIGNEMENTS : 06.81.87.32.33