VOLS D'ENTRAINEMENTS DE LA MARINE NATIONALE SUR L A BASE AERIENNE 125 D'ISTRES

Du lundi 14 au vendredi 25 octobre 2019, un détachement composé d'une dizaine de Rafale de la 17F, de la Marine Nationale, est accueilli sur la base aérienne 125.

Les Aviateurs istréens vont oeuvrer durant ces quinze jours, pour permettent aux avions et leurs équipages de conduire principalement des missions d'entraînement d'Appontage Simulé Sur Piste (ASSP), de jour et de nuit. Chaque mission dure entre 40 et 50 minutes et mobilise deux ou trois avions. Des créneaux dans l'après-midi et de nuit sont programmés les mardis, et jeudis jusqu'à 23 h 00 (modifications possibles en fonction des impératifs opérationnels et des conditions météorologiques).

 

L'ASSP consiste à effectuer sur une piste ordinaire à terre un circuit d'atterrissage similaire à celui qui est effectué pour apponter à bord du porte-avions « Charles de Gaulle ». Ce circuit est très différent de celui pratiqué par les avions de chasse de l'Armée de l'air. Pour augmenter le réalisme de l'entraînement, un miroir d'appontage est installé sur le bord de la piste d'Istres.

 

Ce miroir est un dispositif optique foumissant aux pilotes de la Marine Nationale des indications extrêmement précises sur la qualité de son approche finale par un système composé d'un caisson central avec un système lumineux. Une ligne de référence verte et un signal lumineux indique au pilote sa position. Si le signal est au-dessus de cette ligne verte, l'avion vole trop haut, si le signal est en-dessous de cette ligne verte, l'avion vole trop bas.

 

Cet équipement est réglé en fonction du type d'appareil et de sa masse. Cette manoeuvre très délicate la nuit demande de la part des « hiboux », surnom dans l'aéronavale, beaucoup d'expérience et de sang-froid. A une époque où le contexte sécuritaire est exceptionnel, avec un niveau de réactivité de plus en plus exigeant, la base aérienne 125 d'Istres est fière d'accompagner ses frères d"armes dans ces entraînements indispensables avant les sorties à la mer du porte-avion.