Les Mercredis du rire s'ouvrent le 4 juillet, avec leur seule soirée payante de l'été (5 €), pour le spectacle à la Villa des pins de Laura Laune, dont les places se sont arrachées en une demi-journée ! Victorieuse en décembre 2017 du télé-crochet de M6, La France a un incroyable talent, l'humoriste belge au style très trash suscite décidément un engouement exceptionnel. Tant mieux pour les 516 chanceux détenteurs d'un billet, mais que les autres se consolent : jusqu'à la dernière des Mercredis du rire, le 22 août, sept autres spectacles, en plein air sur la place des Producteurs, vont abondamment solliciter vos zygomatiques.

Au programme du 11 juillet, la pièce écrite par Laurent Baffie, Sexe, magouilles et culture générale : cette satire d'un jeu télévisé, où tous les coups sont permis quand il s'agit d'éliminer une candidate âgée au profit d'une pin-up qui fera remonter l'audimat, fait appel à vous de façon interactive. Sollicité par un chauffeur de salle hystérique, vous jouez en effet le rôle du public incontrôlable de ce jeu ! Deux heures de délire corrosif, garanti politiquement incorrect.

Élie Semoun présente le 18 juillet son nouveau spectacle, À partager. Un djihadiste débutant, le conseil municipal d'un maire fasciste, une cougar épanouie, un pervers ravi de son voyage en Thaïlande, le patron efféminé du spa Empire des sens ou un accidenté de la route sont les nouveaux personnages qu’interprète l’humoriste, qui vous fait également partager un peu de son intimité :  il vous raconte l'adolescence de son fils, ses origines marocaines, ses histoires d'amour…

Le Point-Virgule fait sa tournée est à l'affiche du 25 juillet : le célèbre théâtre du Marais est une pépinière de talents, dont sont sortis Florence Foresti, Jean-Marie Bigard, Elie Kakou, Nicole Ferroni ou Pierre Palmade. Sa tournée fait escale à Fos-sur-Mer et vous présente trois talentueux humoristes : Djimo et son personnage décalé de « mec-à-la-cool », Jérémy Charbonnel, grinçant et pince-sans-rire sous ses airs de fils de bonne famille, et David Bostelli, qui alterne sketchs, stand-up et chansons comiques, armé de sa guitare.

Roland Magdane, sur la scène de la place des Producteurs le 1er août, revisite la vie quotidienne dans son nouveau spectacle, Déjanté : ses rapports avec sa famille, avec sa femme et toutes ces situations de tous les jours tournées en ridicule pour nous faire rire de notre propre vie.

Nadia Roz lui succède le 8 août : sacrée révélation du festival Marrakech du rire 2015, elle est en tournée avec son spectacle Ça fait du bien, dans lequel elle incarne une foule de personnages animés d'une folie réjouissante, dont la truculente Tata Zoumeta.

Le 15 août, Marc Mengual sera en quelques sortes le régional des Mercredis du rire, puisqu'il est originaire de Martigues. Collègues, bringues, rigolades, famille, amis, argent, conquêtes... Son univers aborde avec malice tous ces aspects du quotidien. Pour la soirée de Fos, il se produit flanqué de son acolyte, l'imitateur et humoriste Bruno Boniface.

La soirée de clôture du 22 août présente le spectacle d'Artus : révélé par l'émission de Laurent Ruquier On n'demande qu'à en rire dont il était un véritable pilier, il n'épargne rien ni personne, riant de tout avec jubilation autant qu'irrévérence.

Du 11 juillet au 22 août, chaque mercredi place des Producteurs à 21h30.