Réuni en assemblée plénière, jeudi 23 mars 2017, le Conseil municipal a tout d’abord voté les taux des taxes locales directes. Aucune augmentation des taux d’imposition n’est prévue pour l’exercice à venir. Ainsi, pour la 12e année consécutive, ils demeurent à :

-          0,01% pour la taxe d’habitation ;

-          26,50% pour la taxe foncière sur les propriétés bâties ;

-          0,01% pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties.

Le Conseil municipal a ensuite approuvé le budget primitif de la Ville de Fos-sur-Mer pour l’année 2017. L’équilibre global du budget principal s’établit à la somme de 104 814 400 euros :

- 69 355 000 euros pour la section de fonctionnement ;

- 35 459 400 pour la section d’investissement.

L’augmentation du budget 2017, au regard de celui de 2016 qui s’établissait à 92 217 00 euros, s’explique par la hausse des dépenses d’investissement, qui, dans le secteur de la voirie, seront financées par un recours à l’emprunt d’un montant de 13 millions d’euros. Ce dernier sera mobilisé en fin d’année. Le Conseil municipal marque ainsi sa volonté de procéder à d’importants travaux dans ce domaine, avant son transfert à la Métropole en 2020. En effet, rien n’assure que l’institution intercommunale effectuera les investissements adéquats, une fois qu’elle en aura la compétence. 

Pour l'exercice 2017, les finances des collectivités doivent supporter la poursuite de la baisse des dotations de l’État. La contribution au redressement des finances publiques place désormais la ville de Fos-sur-Mer parmi les communes avec une dotation globale de fonctionnement (DGF) négative. En effet, après avoir versé en 2016, 689 729 euros à l’État, en 2017, Fos-sur-Mer sera ponctionnée de 1 160 000 euros. « Ce qui revient à subventionner l’État », a souligné le maire. 

Malgré cette ponction de l’État, la capacité d’autofinancement brute (différence entre recettes et dépenses réelles de fonctionnement) reste stable autour de 10 millions d’euros. Cet autofinancement est dédié aux dépenses d’investissement de la commune (matériel, bâtiments, etc.), hors dépenses de voirie.

La dotation de la Métropole (remplaçant celle du San) reste identique à celle de 2016 : 30 926 618 euros seront alloués à la commune de Fos-sur-Mer. Les engagements du président de l’institution métropolitaine sont respectés en 2017.

La commune poursuit sa politique volontariste en faveur des associations. Son soutien se confirme en 2017 avec une hausse prévisionnelle de 3%. En 2017, 5 223 130 euros seront dédiés au secteur associatif. Le Centre communal d’action sociale se voit attribuer un budget de 1 831 520 euros, celui de l’Office de tourisme s’élève à 1 032 970 euros.