Au total l’an dernier, 591 330 € ont été dépensés en chèques cadeau par les Fosséens. Les magasins de vente alimentaire arrivent en tête des catégories de commerces, avec la somme de 437 030 €. Même si de grandes enseignes ont une part importante en volume, les petits commerçants en tirent proportionnellement plus de bénéfices. Ainsi, Intermarché a distribué en marchandises achetées avec le carnet environ 2,5% de son chiffre d’affaires, quand ce total bondit à presque 7% pour la boutique de prêt-à-porter de la ville. Il pèse ainsi deux fois et demi davantage pour le « petit » que pour le « gros ». La place des produits alimentaires illustre aussi l’aspect coup de pouce au pouvoir d’achat des Fosséens : c’est un signe des temps qu’ils privilégient ce type d’emplettes, faisant passer leurs besoins avant leurs envies.

 

D’ABORD LE VITAL, MAIS ENSUITE DU PLAISIR !

Derrière les magasins de vente alimentaire, les boucheries-traiteurs totalisent 39 045 €, suivie par la vente de prêt-à-porter (33 445 €), puis les achats de tabac-presse (19 610 €), les salons de coiffure (16 370 €), les restaurants (10 210 €), les pharmacies (9 445 €), les parfumeries (6 595 €) et les instituts de beauté (6 370 €). Finalement donc, lorsque l’on consulte la répartition de l’usage de ces chèques cadeau, passée la vente alimentaire en petite, moyenne ou grande surface, on s’aperçoit qu’ils servent aussi, une fois l’indispensable acquis, à se faire plaisir, en consentant des dépenses moins vitales que remplir son frigo. En s’autorisant à aller chez son esthéticienne pour être plus belle, en s’offrant une sortie au restaurant en famille, en allant acheter sa viande plutôt chez le boucher qu’en grande surface… 

L’achat plaisir est par conséquent lui aussi favorisé par l’opération, et la date choisie pour la distribution des chèques cadeau, à la période des fêtes, prend ici tout son sens : comme depuis cinq ans qu’existe « Je défends ma commune, je soutiens mes commerces », les réveillons se feront cette année encore un peu plus festifs à Fos-sur-Mer et les cadeaux de plus grande valeur. 

Bon d'achat de la mairie : des commerçants se félicitent.