Quel plateau ! Quarante équipes de joueurs de 10 et 11 ans, dont pas moins de dix formations de clubs professionnels (OM, Montpellier, Gazélec et AC Ajaccio, Strasbourg, Nice, Metz, Nîmes, Monaco et Béziers), sans oublier les représentants d'Hann Bel-Air, commune d'arrondissement de Dakar jumelée à Fos-sur-Mer, et les Espagnol de l'Escola de futbol Gava, située du côté de Barcelone mais filiale de l'Atletico Madrid. Ce sont ces derniers, à la technique individuelle très soignée et au jeu collectif bien huilé, qui se sont imposés en finale de la Champions Cup, aux tirs au but, face à Montrouge (Île de France). Air Bel s'adjuge la médaille de bronze. Quant à la Challenge Cup, sorte de « consolante », elle a vu triompher Martigues, devant Istres et le CA Cannetois.

L'Ariane Fos Cup, outre la qualité des jeunes footballeurs, s'est aussi caractérisée par une première dans le football amateur : avec la captation par huit caméras, l'animation d'un plateau WebTV et la diffusion en direct et haute-définition de l'intégralité des 106 matchs du tournoi, par O-Live prod (prestataire de Canal + et BeIn Sports), l’Ariane Fos Cup a été diffusée en direct sur Facebook ! « Les enfants étaient fiers d'être traités comme des stars, comme des pros ! », témoigne Michel, spectateur attentif du tournoi.

Et sur place ? Eh bien le stade Parsemain a accueilli un public d'environ 2000 personnes sur la journée ! Pascal Goncalves, le président de l'Étoile sportive fosséenne, ravi, fait les comptes : « À la buvette, nous avons servi 1300 cafés et 650 sandwichs ! » Quant aux 500 jeunes footballeurs qu'il aura bien fallu nourrir, le midi, c'est la Cuisine centrale de la Ville qui s'est chargée de confectionner ces repas. Celui du soir, enfin, était l'œuvre des bénévoles de l'association Fos Hann Bel-Air Partage. Pour assurer le succès de l'événement, 50 à 60 autres bénévoles, ceux de l'ES Fos, s'étaient mobilisés toute la journée. « Je tiens à remercier tous les partenaires, les sponsors, la municipalité et bien-sûr tous ces bénévoles », ajoute le président.

L'affluence record au stade et le retentissement médiatique de la compétition est de bon augure pour l'édition de l'année prochaine : au vu du très grand nombre de clubs qui ont manifesté le désir de participer au tournoi, gageons que le niveau montera encore avec les nouvelles prestigieuses « écuries » qui obtiendront leur inscription pour l'Ariane Fos Cup 2020. En attendant, le tournoi de cette année est d'ores et déjà un très beau succès qui en appelle d'autres.

Le maire de Fos-sur-Mer, Jean Hetsch, était présent au stade pour applaudir les petits footballeurs, en compagnie du Premier adjoint délégué au sport, Philippe Pomar. « Un grand bravo à Pascal Goncalves et à tous les bénévoles de l'ES Fos qui se sont mobilisés pour la réussite de ce rendez-vous du foot qui a rassemblé 40 équipes venues des quatre coins de France et de l'étranger, a déclaré l'édile. Mention spéciale aux joueurs de notre ville jumelle Hann Bel-Air (quart-de-finalistes, NDLR). Une organisation et une retransmission parfaites pour le tournoi Fos Ariane Cup ! Bravo à nos petits invités espagnols, vainqueurs en finale, bravo à tous les participants, aux bénévoles et aux partenaires ! » (OB)