Les premières chaleurs sont là depuis quelques jours, et on se voit déjà en balade en forêt avec nos familles et nos amis. Or, les massifs forestiers sont vulnérables en périodes estivales, et les accès doivent être réglementés. On vous décrit pourquoi.

 

1. les Pratiques à risques

Par négligence, inconscience, ou simplement involontairement, certaines pratiques peuvent se révéler à risques. Fumer ou faire des feux de camps peuvent déclencher des incendies, qui sont généralement grave dans notre région.

Au-delà de la dangerosité de l’incendie pour soi, les autres, les habitations voisines et de la difficulté toujours plus importante pour les éteindre, c’est également un problème écologique qui nous concerne tous.

 

2. La Dangerosité pour soi et les autres

Les randonneurs ou les cyclistes peuvent très vite se retrouver encerclés par les flammes, et les empêcher d’atteindre rapidement des zones de sécurité.

 

C’est pour cela que depuis de nombreuses années des arrêtés préfectoraux limitent les accès aux massifs forestiers. Pour faciliter l’accès aux infos, les préfectures ont créées des pages sur leurs sites internet ainsi que des numéros spéciaux à consulter. En temps réel, ils indiquent le classement journalier de chaque massif répertorié. Ces informations sont accessibles et actualisées la veille pour le lendemain en soirée.  

 

Les mesures de sécurité

  • Anticipez vos sorties en forêt et consultez la météo
  • N’oubliez pas votre téléphone mobile
  • Prévenez votre entourage de votre itinéraire
  • Ne quittez jamais les chemins balisés

 

Les jours où la prévision de danger météorologique est classée en risque exceptionnel par Météo-France, l’accès dans les massifs forestiers est totalement interdit.

Tout contrevenant ne respectant pas ces règles est passible d’amende de 4ème classe et de poursuites pénales et, en cas d’incendie, d’une lourde amende (article R322.5 du code forestier).

Retrouvez chaque jour le niveau de restriction d'accès aux massifs sur la page dédiée sur le site de la préfecture des Bouches-du-Rhône.