Ils étaient une cinquantaine de supporters fosséens venus en bus, dont le maire René Raimondi et l'adjoint au sport Philippe Pomar, et formaient une petite tache jaune dans les tribunes de la Halle André-Vacheresse à guichets fermés, perdus au milieu de 5000 supporters locaux. Et tout a mal commencé, la Chorale de Roanne faisant preuve d'une adresse diabolique, notamment sur les tirs à trois points, tandis que les Fosséens multipliaient au contraire les maladresses. À la mi-temps, Fos Provence basket accusait ainsi un retard de 12 points. Mais le deuxième acte a vu la révolte des BYers, qui ont su hausser leur niveau de jeu et imposer aux joueurs de la Loire un défi athlétique que ces derniers n'ont pu relever. Au coup de sifflet final, les cinquante supporters fosséens sur place exultent, et avec eux une centaine de fans réunis à la Halle des sports, pour assister à la retransmission sur écran géant et vibrer ensemble, sur les commentaires déchaînés de SwagFM ! Victoire de Fos-sur-Mer 68-72 : revanche jeudi à Parsemain. Les 1500 places se sont arrachées comme des petits pains et la «Fournaise» n'aura sans doute jamais aussi bien porté son surnom. Ce match est le plus important depuis la création du club : une victoire des Black & yellow serait synonyme d'accession à la Jeep Élite, le plus haut niveau du basket français. Fos Provence basket a rendez-vous jeudi soir avec l'histoire.