LE GRAND INCENDIE DE 2016

En août 2016, un important incendie ravage une partie du territoire de la ville, sur l’emprise de la Zone industrialo-portuaire. Le CCFF est désormais RCSC et donc habilité à intervenir : « À la demande d’Esso, nous avons pénétré à l’intérieur du périmètre de l’entreprise pour éteindre un feu qui avait pris sur les traverses de chemin de fer. Ce jour-là, nous sommes arrivés au poste de commandement de la Fossette à 13h et nous n’avons arrêté qu’à 1h30 du matin ! Sans compter les noyages que nous avons effectués dans les jours qui suivaient, pour éviter des reprises. Il est parfois nécessaire de le faire plusieurs semaines ! » UNE VIGIE POUR MIEUX SURVEILLER « Dans les années 90 s’est produit un incendie causé par le passage d’un train, qui a mis le feu tout le long de la voie entre Fos et Port-deBouc. C’est à la suite de cela qu’a été construite la vigie, au sommet de la colline, d’où nous pouvons surveiller tous les alentours. »

 

NAUFRAGÉS DE LA NEIGE

En janvier 2009, d’abondantes chutes de neige paralysent la ville : « Les gens ne pouvaient plus sortir de chez eux ! Nous sommes allés les secourir avec des pelles pour leur dégager un passage. D’autres étaient coincés sur la route qui avait été fermée : à eux, nous sommes allés apporter des couvertures. »

 

AU SECOURS DES ARLÉSIENS

Dans la nuit du 3 au 4 décembre 2003, une partie du nord de la ville d'Arles est submergée par plusieurs mètres d'eau. Vingt mille personnes sont sinistrées, douze mille évacuées. En cause, des pluies torrentielles qui font augmenter le débit du Rhône jusqu’à dépasser les 13 000 m3 à la seconde ! Face à l’ampleur de la catastrophe, les secours affluent de toutes parts, y compris de Fos : « Nous avons été appelés en renfort avec nos motopompes pour secourir les Arlésiens ; nous sommes également allés dans le Gard. »

 

PLUS D’EAU POTABLE !

Dans la nuit du 5 au 6 septembre 2011, la chute d’une ligne électrique de 20 000 volts provoque une rupture d’alimentation de la pompe d’approvisionnement en eau des foyers fosséens. Ils en seront privés durant trois jours. Pendant cette période, « Nous avons été mobilisés pour apporter de l’eau en bouteilles au domicile des personnes en difficulté (300 familles recensées par le CCAS) et procéder à des distributions à la population, dans quatre sites de la ville ainsi que dans les crèches et au foyer des seniors. »

 

MERCI AUX BÉNÉVOLES !

« Si nous avons pu être opérationnels durant toutes ces années et porter assistance aux personnes sur des incendies, des inondations ou des enneigements, c’est grâce aux hommes et aux femmes bénévoles au sein du CCFF puis de la RCSC. Je les en remercie et en profite pour lancer un appel : face à l’ampleur des missions que nous assumons, nous sommes toujours à la recherche de bénévoles. Ils bénéficieront de différentes formations, outre celle de base : hydraulique, radio, secourisme, cartographie, conduite de 4X4... N’hésitez pas à rejoindre notre équipe, où il règne une très bonne ambiance : pour moi, l’amitié et la convivialité sont très importantes. »

Contact : 06 70 19 98 13